L'Orion II LB 965 répond à toutes les exigences actuellement connues pour un luminomètre à microplaque polyvalent. Le lecteur prend en charge toutes les technologies de luminescence de base, y compris :

  • Luminescence de type flash
  • Luminescence de type luminescent
  • Luminescence cellulaire
  • Bio-Luminescence
  • Chimi-Luminescence

Avantages

Luminescence haute performance

La sensibilité exceptionnelle d'Orion II est le résultat d'une conception unique, d'une ingénierie avancée et d'une fabrication de haute qualité. Toutes les fonctions de l'Orion II sont intégrées de manière transparente pour offrir des performances supérieures et conviviales.

Le détecteur fonctionne en mode comptage de photons et garantit ainsi un bruit de fond de signal le plus faible possible pour un excellent rapport signal/bruit et une linéarité maximale. Le mécanisme d'ajustement des plaques compense automatiquement les variations de taille des microplaques. Le circuit de sécurité intégré protège le détecteur contre les dommages potentiels résultant d'une exposition accidentelle à des niveaux élevés de lumière. En outre, un avertissement est émis si un échantillon dépasse la plage de mesure.

 

Options avancées pour l'agitation et le contrôle de la température

L'Orion II est plus qu'un simple luminomètre. Pour les analyses qui nécessitent une agitation, trois modes d'agitation sont disponibles : linéaire, orbital et agitation croisée. Les réglages flexibles de vitesse et d'amplitude permettent une adaptation facile à tout protocole d'essai. L'Orion II offre deux types d'incubation d'échantillons différents : l'incubation sur la microplaque supérieure mais aussi inférieure qui assure une stabilité exceptionnelle de la température dans la chambre d'échantillon pour un contrôle de la température jusqu'à 50°C. Pour les applications qui nécessitent une incubation jusqu'à 42°C, seule la fonction optionnelle de chauffage du fond est recommandée.

Un contrôle puissant du crosstalk - des résultats fiables

Vous voyez régulièrement quelques échantillons de haute intensité entourés de puits de faible intensité lorsque vous effectuez vos prélèvements ?  Vous êtes alors potentiellement affecté par un phénomène appelé crosstalk, qui peut produire de mauvais résultats et, par conséquent, de mauvaises conclusions. La conception spéciale de l'Orion II élimine quasiment ce problème : avec un crosstalk de 3 x 10-5, vous n'avez jamais à vous soucier de la position de vos échantillons à haute intensité dans votre plaque.

Jusqu'à 4 injecteurs avec un faible volume mort et un positionnement flexible

La combinaison d'ajout de réactifs est pratiquement illimitée. Jusqu'à quatre injecteurs automatiques de réactifs sont disponibles avec des volumes d'injection de 10 à 150 μL chacun. Pour augmenter le débit, il est possible d'installer jusqu'à deux injecteurs en position de mesure pour une injection simultanée. Les supports de réactifs optimisés permettent d'installer des flacons de toutes formes et de toutes tailles dans une position qui permet l'utilisation complète du précieux réactif.

Gestion intégrée des déchets

Grâce à sa pompe à déchets intégrée, vous n'avez pas à vous soucier du chargement des microplaques, des conteneurs à déchets ou du retrait des embouts d'injection pour le lavage et le remplissage des lignes de réactifs ; la pompe à déchets intégrée s'occupe de l'élimination en toute sécurité des liquides excédentaires.

 

Une injection optimisée pour un débit plus rapide

Le système Orion II a la capacité de traiter des échantillons le plus efficacement possible. Le système exclusif de double injection (DID) permet de traiter les échantillons en parallèle, ce qui permet de gagner un temps précieux pour les analyses. Le DID a été appliqué aux configurations de 96 et 384 puits.